Géraldine et Christophe Pialoux, Le Picatier (42)

Le Domaine du Picatier est situé sur la Côte Roannaise, à une centaine de kilomètres de la source de la Loire. Bordé à l’est par le Beaujolais, au sud par les Côtes du Forez et à l’ouest par le Saint-Pourçain et les Côtes d’Auvergne, le « petit » vignoble (200 ha) culmine à 400 m d’altitude aux pied des Monts de la Madeleine (1000 m)

Après plus de dix ans passés à travailler en Bourgogne, Géraldine et Christophe Pialoux se sont installés en 2007 à Saint-Haon-le-Vieux, près de Roanne. Ils ont été séduits par le cadre idyllique du domaine, propice à la culture biodynamique.

La majorité des vignes se situent autour du chai et de la maison, sur des sols granitiques argilo-sablo-limoneux : granite à gros grains et granite porphyroïde dominant ; une partie avec un sous-sol profond (argilo-sablonneux) et l’autre partie avec un sous-sol proche de la roche-mère.

Le domaine comprend 8,5 ha de vignes âgées de 20 à 45 ans : 5,3 ha de gamay, 1 ha de chardonnay, 1 ha de pinot noir. Il est complété par quelques jeunes vignes : 0,6 ha de viognier, 0,3 ha de roussanne, 0,3 ha d’aligoté.

LA VIGNE

Christophe travaille la vigne de façon paysanne dans le respect du sol et de la plante, des valeurs héritées de son père et de son grand-père. Le domaine est en agriculture biologique depuis 2011 et adhère à l’association de vignerons en biodynamie Terra Dynamis.
La biodynamie permet de favoriser l’activité biologique des sols, la formation d’humus, de stimuler le système immunitaire des plantes (tisanes et décoctions d’ortie et de consoude).
Les maladies cryptogamiques (mildiou, oïdium) sont traitées à base de très faibles doses de cuivre (bouillie bordelaise) et de soufre : entre 1 kg et 2 kg/ha (dosage maxi autorisé en bio : 6 kg/ha).
Les sols sont travaillés sous le rang et l’inter-rang est enherbé naturellement (pousses de trèfles, luzerne, achillées, andryale, etc.) et reflète toute la biodiversité du domaine.

LA VINIFICATION

Le principe est de respecter tout le travail effectué en amont, sans intervention œnologique. Seuls sont pratiqués délestages, pigeages (au pied) et pressurage. Après le pressurage, les vins sont élevés sur leurs lies dans des contenants différents selon les cuvées : cuve en acier émaillé, cuve en fibre, fûts de 228 litres ou demi-muids de 600 litres.
Toutes les cuvées sont non collées, non filtrées et sans sulfites ajoutés.

LES VINS

Le Picatier produit des vins fins, floraux, aux notes épicées et poivrées avec une belle minéralité, en appellation Vin de France.

Trois vins rouges : Cuvée 100 % (gamay à jus blanc), Gaménits (gamay à jus blanc), Auver Nat Noir (pinot noir), auvernat signifiant pinot noir dans l’Orléanais
Un vin blanc : Le Blanc (chardonnay)

Site web du Picatier