Beaujolais – Auvergne

Beaujolais

Les vins

ROUGES

Gamay

BLANCS

Chardonnay

ROSÉS

Gamay

EFFERVESCENTS
RARES

Le vignoble

Les vins sont produits sur les départements du Rhône (69) et de la Saône-et-Loire (71). La taille du vignoble est de 19 000 hectares classés en 12 AOC-AOP (Beaujolais, Beaujolais Villages, Brouilly, Côtes de Brouilly, Chénas, Chiroubles, Fleurie, Juliénas, Morgon, Moulin-à-Vent, Régnié, Saint-Amour) et 2 IGP (Saône-et-Loire, Comtés rhodaniens). La première appellation reconnue par l’INAO date du 12 septembre 1937.

Le vignoble est réparti entre 3 000 domaines et châteaux dont 18 coopératives pour une production annuelle de 1 million d’hectolitres : 95 % de vins rouges et rosés, 5 % de vins blancs secs. Le rendement moyen oscille entre 58 hl/ha pour les crus et 64 hl/ha pour le beaujolais.

Le vignoble est planté sur des sols argilo-calcaires et granitiques et la vigne bénéficie d’un climat de type tempéré-océanique et des tendances continentales. Les cépages qui composent le vignoble sont le gamay pour le vin rouge et le chardonnay pour le vin blanc.

Le Beaujolais est connu grâce au Beaujolais nouveau, vin primeur facile à boire. Mais depuis quelques années, les crus sont plus présents.

Auvergne

Les vins

ROUGES

Gamay, Pinot noir

BLANCS

Chardonnay, Aligoté, Sauvignon, Tressalier (sacy, Saint-Pourçain)

ROSÉS

Gamay

EFFERVESCENTS
RARES

Le vignoble

Le vignoble d’Auvergne se situe dans les départements de l’Allier (03), du Puy-de-Dôme (63) et de la Loire (42). Il est habituellement rattaché à celui de la vallée de la Loire car situé entre la haute vallée du fleuve et son affluent l’Allier. Je le rattache personnellement au Beaujolais en raison des similitudes entre les deux terroirs : l’altitude, les sols granitiques et le cépage gamay qui s’y exprime à merveille.

La région est divisée en 4 AOC correspondant aux différentes zones géographiques : Côte roannaise (180 ha / 9 000 hl/an), Côtes d’Auvergne (410 ha / 17 000 hl/an), Côtes du Forez (116 ha / 4500 hl/an), Saint-Pourçain (577 ha / 31 000 hl/an). Le rendement est de 60 hl/ha en moyenne).

Les vignes sont plantées sur des sols granitiques avec une présence de roches volcaniques et de basalte. La vigne bénéficie d’un climat de type océanique dégradé au nord et à l’ouest et montagnard au sud. La production est essentiellement composée de vins rouges mais aussi de vins rosés et blancs. Les principaux cépages sont le gamay et le pinot noir pour le vin rouge, le chardonnay, le tressalier, l’aligoté et le sauvignon pour le vin blanc.