Le Jura et la Savoie

Michel-Henri, Françoise et Quentin Ratte

Domaine Ratte (39)

Mickaël Overnoy-Crinquand

Domaine Overnoy-Crinquand (39)

Valentin Morel

Les Pieds sur Terre (39)

Christelle et Gilles Wicky

Domaine Wicky (39)

Didier Grappe

Domaine Grappe (39)

Michel et Kévin Mazier

Domaine des Ronces (39)

Éric Thill

Vins Thill (39)

Gilles et Christine Berlioz

Domaine Partagé (73)

Adrien Berlioz

Domaine Adrien Berlioz (73)

Yannick Uchet

Domaine Uchet (73)

Jean-Pierre Grisard

Domaine Grisard (73)

Le vignoble du Jura

Les vins sont produits sur le département du Jura (39). La taille du vignoble est de 1 814 hectares classés en six AOC-AOP (Arbois, Côtes du Jura, Crémant du Jura, Macvin du Jura, L’Étoile, Château-Chalon) et une IGP (Franche-Comté). La première appellation reconnue par l’INAO date du 15 mai 1936.

Le vignoble est réparti entre 200 exploitations viticoles pour une production annuelle 78 000 hectolitres : 61 % de vins blancs secs et doux, 31 % de vins rouges et rosés. Le rendement moyen diffère d’une appellation à l’autre, de 20 hl/ha pour le vin de paille à 60 hl/ha pour le vin jaune.

Le vignoble est planté sur des sols marno-calcaires et la vigne bénéficie d’un climat de type tempéré-montagnard avec influences océaniques et continentales. Les cépages sont le poulsard, le trousseau, le pinot noir et le gamay pour les vins rouges, le savagnin et le chardonnay pour les vins blancs.

Le Jura est célèbre pour son vin jaune, au délicieux goût de noix, obtenu grâce au cépage savagnin et à une méthode d’élevage spécifique qui le rend très solide et apte pour être gardé très longtemps. Le vin jaune ne peut être commercialisé uniquement que dans une bouteille appelée le clavelin, ayant une contenance de 62 cl.

Les vignobles de Savoie et du Bugey

Les vins de Savoie-Bugey sont produits sur les départements de la Savoie (73), de la Haute-Savoie (74), dans l’Ain (01), le Doubs (25) et de l’Isère (38). La taille du vignoble est de 5 771 hectares classés en 5 AOC-AOP (Vin de Savoie, Roussette de Savoie, Bugey, Roussette du Bugey, Seyssel) et 4 IGP (Vin des Allobroges, Isère, Coteaux de l’Ain, Comtés rhodaniens). La première appellation reconnue par l’INAO date du 15 mai 1936.

Le vignoble est réparti entre 2 000 exploitations viticoles pour une production annuelle de 166 000 hectolitres : 61 % de vins blancs secs et mousseux, 31 % de vins rouges et rosés. Le rendement moyen va de 67 hl/ha pour la mondeuse à 75 hl/ha pour le seyssel mousseux.

Le vignoble est planté sur des sols marno-calcaires, marneux, morainiques et la vigne bénéficie d’un climat de type tempéré-montagnard aux influences océaniques et continentales. Les cépages qui composent le vignoble sont le chardonnay, la jacquère, la roussanne, l’altesse, le chasselas et la molette pour les vins blancs et effervescents, le poulsard, la mondeuse, le pinot noir et le gamay pour les vins rouges et rosés.